retour

 

Les dangers de l’électricité

Quelles sont les causes les plus fréquentes d'incendie électrique à la maison ?

 

L'Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), estime que sur 27 millions de logements existants (dont 16 millions ont été construits avant 1974), 7 millions sont à risques (300 000 le deviennent chaque année) et 2,3 millions sont équipés d'installations très dangereuses. Si bien que 30% des 250 000 incendies domestiques répertoriés chaque année sont d'origine électrique.

 

Les incendies sont le plus souvent dus à l'usure, la non-conformité ou à une mauvaise utilisation de l'installation

Une installation électrique peut provoquer un incendie par :
• Une défaillance de mise à la terre.
• Une mauvaise isolation des fils électriques.
• Des cordons d'alimentation écrasés ou cachés sous un tapis
• Des rallonges et multiprises trop nombreuses et surchargées.
• Un manque de maintenance ou de contrôles réguliers.

          Les installations électriques peuvent être dangereuses, même si elles respectaient les règles de sécurité de leur époque de commercialisation. Elles vieillissent en fonction de leur utilisation et de l'usure naturelle des matériaux.


          Les appareils électroménagers se sont multipliés et les puissances consommées ont augmenté. Les installations anciennes ne permettent plus d'alimenter correctement ces appareils. Le nombre de prises de courant est souvent insuffisant et l'utilisation de multiprises et de rallonges peut provoquer une dégradation et des faux-contacts de la prise.

Démonstration d'un arc électrique

Comment éviter l'incendie électrique à la maison ?

Une installation électrique saine (Norme NFC 15-100), réduit considérablement le risque d'incendie.


Pour garantir la sécurité électrique, il est donc essentiel de prévoir des dispositifs permettant d'interrompre le passage du courant. C'est le rôle qui est dévolu aux interrupteurs et aux disjoncteurs.
• Un disjoncteur qui coupera automatiquement le courant en cas de court-circuit
• Des protections différentielles qui se déclencheront si elles détectent des courants de fuite.

 


          Il reste cependant un cas qui reste plus problématique quant à sa détection précoce, c'est celui des arcs électriques dus à une dégradation localisée des câbles et connexions électriques (prises, dominos.). Cela peut être le cas par exemple d'un câble ou connexion électrique trop sollicitée ou mal fixée, ou d'un câble écrasé, entraînant une surchauffe localisée qui peut provoquer un arc électrique, qui peut ensuite enflammer la prise et les matériaux environnants. Le temps de détection du disjoncteur est trop lent pour empêcher la formation de tels phénomènes qui génèrent alors un incendie.

Explications du dispositif de protection d'un arc électrique

Essais de sécurité électrique réalisés dans les laboratoires de LNE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Création VINCENT David

Appel

Email